• Térence

    "Rien de ce qui est humain ne m'est étranger"

    Térence

  • Antoine de Saint Exupéry, cité par Jean Monnet

    "Le plus beau métier du monde est de réunir les hommes"

    Antoine de Saint Exupéry, cité par Jean Monnet

on aime bien

Né en 2009 de l’initiative des ministres chargés des Affaires sociales, du Travail, de la Santé et du Budget, l’Institut des hautes études de protection sociale (IHEPS) a été mis en place, sous la présidence de Claude Évin, avec la collaboration de la direction de la Sécurité sociale, de l’École nationale supérieure de Sécurité sociale (EN3S) et de l’ensemble des institutions publiques ou privées contribuant à la protection sociale.
L’Institut a pour mission de favoriser un meilleur partage des connaissances et diffuser une véritable culture de la protection sociale auprès des leaders d’opinion afin de nourrir le débat public sur ces questions.
Il vise à permettre aux auditeurs qu’il accueille en cycle d’études chaque année de renforcer leurs connaissances sur les enjeux globaux de la protection sociale dans le cadre de ses évolutions sociales et économiques.
Le champ d’étude de l’IHEPS s’étend à la protection sociale au sens large du terme. Il inclut non seulement la Sécurité sociale, mais également les régimes complémentaires santé et retraites, l’assurance chômage ou encore la dépendance.

Cette vision globale permet de mieux appréhender l’articulation entre des systèmes de couverture sociale et de faciliter la comparaison avec des systèmes étrangers.

Claude Evin est président du Conseil d’orientation de l’IHEPS.

Première ONG de santé publique en Afrique, AMREF HEALTH AFRICA s’engage à améliorer de façon durable la santédes communautés africaines.

Avec près de 10 millions de personnes aidées chaque année, Amref Health Africa est aujourd’hui la première ONG de santé publique en Afrique. L’organisation mène 159 programmes dans 35 pays africains, jusque dans les zones les plus isolées et avec une priorité donnée aux femmes et aux enfants. Pour favoriser des changements durables en santé publique, l’Amref travaille toujours main dans la main avec les gouvernements et les communautés et axe ses programmes sur la formation de personnel de santé local.

Basée au Kenya, l’Amref compte aujourd’hui une vingtaine de bureaux en Afrique, en Europe et en Amérique du Nord. En France et à Monaco, l’Amref a pour rôle d’apporter un appui technique aux équipes sur le terrain et de mener des campagnes de plaidoyer et de collecte de fonds.

Le Pôle Francophone de l’Amref soutient prioritairement 10 programmes dans plusieurs pays d’Afrique de l’Est, d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique Australe.

Claude Evin est membre du Conseil d’administration et secrétaire général de l’AMREF en France.

Ce collectif a pour objectif de promouvoir les actions initiées par des femmes dans le secteur de la santé et de remettre l’humain au coeur du système de santé.

Elles sont infirmière, médecin, sage-femme, coach, patiente, ex patiente, aidante, start-upeuse, clown, présidente ou directrice générale, chimiste, communicante, lauréate de grand prix… Elles travaillent dans le secteur public, une association, un laboratoire pharmaceutique ou une petite société. Elles sont différentes et pourtant une chose les rassemble : toutes ont développé avec ténacité des initiatives utiles qui replacent l’humain au cœur du système de santé.

Créée par des acteurs de santé, l’application mobile hkind facilite le partage des initiatives utiles de santé sur un territoire ou dans un réseau, entre patients, aidants, bénévoles, professionnels et entrepreneurs.

L’objectif d’hkind est de créer un maillage territorial démocratique de la santé en passant par le “faire” et les acteurs du terrain :

  • Partage ciblé, rapide, simple, collaboratif et solidaire des initiatives et des projets de santé entre tous les acteurs de santé
  • Contact entre “pairs” en un clic
  • Monitoring collaboratif des nouveautés et de l’innovation
  • Découvertes de projets utiles
  • Rencontres et de mise en place de partenariats.